VAE Accompagnant Éducatif et Social / ME / CAP Petite Enfance à Perpignan


La validation des acquis de l’expérience

La VAE, une nouvelle certification pour obtenir le diplôme, certification par la preuve des compétences développées à travers la mise en œuvre des activités professionnelles. C’est une démarche autonome et personnelle.

La VAE est un processus qui repose sur l’idée que l’activité professionnelle est productrice de compétences et de connaissances au même titre que la formation.

  • Elle constitue une modalité d’accès au diplôme : la validation n’est pas un examen, elle en dispense.
  • L’expérience est considérée de même valeur que la formation.
  • Elle permet d’attribuer au candidat, tout ou partie d’un diplôme, un titre ou un certificat.

Elle concerne toute personne engagée dans la vie active. Des critères de recevabilité (au minimum 3 ans et 3000 heures), en lien avec le diplôme visé en terme de niveau et de compétences, permettent de valider ou non les demandes de VAE. Il n’y a donc pas de condition d’âge, de nationalité, de statut ou de niveau de formation.

Inscription

L’inscription à la VAE se fait auprès du CNASEA, elle donne lieu à l’envoi d’un dossier de recevabilité (livret 1) dans lequel le (ou la) candidat(e) doit indiquer ses expériences et les justifier en joignant les documents officiels le prouvant (bulletins de salaire, déclaration de l’employeur). Si le dossier est jugé recevable, la candidate reçoit, par la suite, le livret 2 dans lequel elle va présenter ses acquis en rédigeant des situations vécues répondant à des questions précises. Les candidats peuvent avoir accès à un accompagnement par un formateur qui les aidera à finaliser ce travail de rédaction à travers des conseils et une orientation.

Les candidats sont par la suite convoqués à se présenter devant un jury composé d’un professionnel du secteur et d’un formateur qui pourra attribuer certains domaines de compétences ou le Diplôme d’Etat. Les candidats n’ayant pas obtenu l’ensemble des domaines de compétences pourront se représenter l’année suivante et ce durant 5 ans .

Deux possibilités :

  •  soit par un complément d’expérience professionnelle et un passage devant le jury de la VAE : à la condition que les compétences se soient enrichies et diversifiées par rapport au précédent passage devant le jury de la VAE en ayant eu depuis une activité diversifiée ou prolongée et d’une durée suffisante permettant au candidat d’acquérir les compétences qui lui manquent.
  •  soit par un complément de formation et un passage devant le jury du diplôme : la formation se déroule dans un centre agrée pour les unités restant à valider. L’inscription au diplôme sera faite alors par le centre de formation.

L’accompagnement

Les candidats à la VAE doivent faire une demande d’accompagnement auprès de leur employeur dans le cadre du droit à la formation.

L’accompagnement se déroule sur 24 heures :

21 heures d’aide et de soutien à la rédaction du livret 2.

L’accompagnateur guide pour choisir parmi les expériences vécues celles qui sont le plus représentatives des compétences attendues.

Il n’intervient pas dans l’écriture du dossier.

3 heures de préparation à l’entretien oral se déroulant à Montpellier.

 La certification

Chaque candidat devra rédiger le livret 2 dans sa totalité y compris s’il a des allègements (voir rubrique allègements) à partir d’expériences professionnelles et / ou bénévoles.

Les candidats sont par la suite convoqués à se présenter à Montpellier devant un jury composé d’un professionnel du secteur et d’un formateur qui pourra attribuer certains domaines de compétences ou le Diplôme d’Etat.
Le jury aura 30 minutes pour interroger le candidat sur les 4 domaines de compétences (voir tableau présentant les DF du DEAES en fin de l’arrêté) ou ceux qui ne seraient pas acquis par un diplôme préalablement obtenu ou une précédente présentation en VAE.
Le jury évaluera les compétences professionnelles des candidats à partir du livret 2 et de l’entretien oral.