Le métier de technicien·ne intervention sociale et familiale

Les techniciens de l’intervention sociale et familiale effectuent une intervention sociale préventive, éducative et réparatrice visant à favoriser l’autonomie des personnes et leur intégration dans leur environnement, et à créer ou restaurer le lien social.
Ils accompagnent et soutiennent les familles, les personnes en difficulté de vie ou en difficulté sociale, au domicile habituel ou de substitution, dans leur environnement proche ou en établissement. Ils ont un rôle d’accompagnement social des usagers vers l’insertion. Ils contribuent au développement de la dynamique familiale et soutiennent la fonction parentale, dans le cadre de la Protection de l’Enfance en particulier.
Les activités de la vie quotidienne constituent le support privilégié de l’intervention des TISF, ils proposent et transmettent l’ensemble des savoirs nécessaires en vue de leur réalisation par les personnes elles-mêmes.
Dans ces missions, les TISF peuvent être amenés à conduire des actions collectives dans un cadre pluriprofessionnel et de partenariat.
Les employeurs sont essentiellement les services d’aide aux familles gérés par des associations mais aussi les collectivités locales et territoriales, les services de l’Aide Éducative en Milieu Ouvert (AEMO), les Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, les centres maternels, les maisons relais, les résidences d’accueil emploient les techniciens de l’intervention sociale et familiale.
Les salaires et les carrières sont déterminés par des textes réglementaires pour les professionnels du secteur public.
Pour ceux du secteur privé, des conventions collectives s’appliquent.
A titre indicatif, le salaire brut s’élève à 1 663 € en début de carrière et à 2 217 € en fin de carrière (convention collective de l’aide à domicile).

Plus d’info : https://solidarites.gouv.fr/technicien-de-lintervention-sociale-et-familiale

https://www.ash.tm.fr/enfance-famille/technicienne-de-lintervention-sociale-et-familiale-un-metier-a-decouvrir-724585.php

Témoignages :

La promotion 2020-2022 TISF technicien de l’intervention sociale et familiale, témoigne.

TISF : « C’est un métier de petits pas et de petits gestes »

Poursuites d’études et évolution de carrière :

Les TISF qui le souhaitent peuvent entamer une autre formation du secteur social tout en bénéficiant d’allègements de formation (ex. 2 des 4 domaines de la formation préparant au DE de moniteur éducateur). S’ils souhaitent intégrer une formation conduisant à un DE de niveau post-bac (ex. DE Éducateur spécialisé, Éducateur de jeunes enfants) ils feront l’objet d’un positionnement des acquis de leur formation et de leur expérience professionnelle. A l’issue de ce positionnement, ils pourront bénéficier d’un allègement dans la limite d’un tiers de la durée de la formation.

Les techniciens de l’intervention sociale et familiale et les travailleuses familiales peuvent également suivre une formation particulière leur permettant d’exercer comme délégué à la tutelle ou conseiller conjugal et familial.