Centre de Formation en Travail Social

Le CFTS de La Rouatière : un état d’esprit

La philosophie du Centre de Formation en Travail Social de la Rouatière, depuis sa création en 1923, puis son officialisation en 1943, est de répondre aux demandes de son territoire, d’être un lieu de promotion sociale, un lieu de veille et d’expérimentation.
Le Centre de Formation en Travail Social du CPFP La Rouatière est conçu comme un lieu d’éducation permanente, ouvert aux évolutions du monde contemporain. L’enjeu de la transmission dans le secteur de l’action sociale et médico-sociale, auquel nous souhaitons répondre, est celui d’un ajustement permanent aux questions sociétales qui s’imposent, celles qui nous heurtent face à un réel toujours en mouvement.
En cela, dans un souci constant d’adaptation aux évolutions du secteur, sont intégrées les thématiques suivantes dans les programmes de formation :

  • depuis 2005
  • l’enseignement des études sur le genre : rapports sociaux de sexe
  • les compétences interculturelles nécessaires au travail social
  • la prise en compte des individus et des groupes, l’appui sur les méthodologies d’intervention collective

En parallèle aux enseignements théoriques, la Rouatière n’a de cesse de cultiver des espaces de médiations éducatives à partir de supports multiples : cirque, mime, théâtre, Batucada, Hip-Hop, Slam, vidéo, graffiti, atelier voix, arts plastiques… Des espaces privilégiés pour tisser un ailleurs commun, où surgissent d’autres modes de liens à l’autre, créatifs et inédits : s’exposer à sa propre créativité permet d’aller à la rencontre de celle de l’autre, sortir de sa zone de confort et en faire une force d’un agir ensemble. »La médiation éducative renforce l’action de mettre en relation les participants, avec un objectif commun à atteindre, un objectif créatif, de dépassement de soi, un acte de générosité /…/ Du fait de vivre cette expérience de co-création, on comprend mieux les autres, on apprivoise les forces et les faiblesses de chaque personnalité. » Sophie Marie, étudiante DEES 2019-2022

  • depuis 2010
  • la démarche Territoire Enquête Projet permet d’initier les étudiant.e.s, dans un dispositif de « recherche-action », à la réalisation de diagnostics auprès de structures sociales, médico-sociales, partenaires du territoire, souhaitant interroger leurs modalités d’action. Il s’agit d’acquérir des compétences relatives à la démarche de projet, ainsi que de son évaluation. Pour cela sont mises en œuvres toutes les étapes méthodologiques inhérentes à la démarche : identifier le cadre d’une mission, poser des hypothèses d’actions, formaliser les étapes et objectifs d’un projet, mais aussi à faire le bilan des actions menées, présenter le bilan de ces actions, prendre en compte les analyses des différents acteurs.
  • un travail en partenariat et en réseau, avec les acteurs locaux sites qualifiants, de sorte que les réalités de notre territoire soient interrogées et problématisées en commun afin de penser ensemble de possibles transformations des dispositifs existants et des améliorations des modalités d’accueil et d’accompagnement des publics concernés, notamment des modalités d’intervention collective.
  • un stage collectif DEME, mise en œuvre de la démarche de projet qui s’insère dans une démarche de développement social local, à l’échelle d’un territoire. Il s’agit auprès des sites qualifiants de pouvoir soutenir des projets, dans leurs réalisations, qui n’ont pu avoir lieu, faute de temps imparti et de moyens humains. Des « équipes projet » de 4 à 6 stagiaires de deuxième année sont mis à disposition des structures, ambassadrices et ambassadeurs de la Rouatière, les monitrices éducatrices et moniteurs éducateurs , mettent en œuvre la co-création de réponses collectives à des problèmes collectifs, élaborées en co-construction avec les personnes accueillies, accompagnées dans un cadre pluriprofessionnel et de partenariat. Elles et ils se situent dans un accompagnement à la mesure des capacités de chacun.e, reconnaissant les perceptions fondées sur l’expérience, l’expertise d’usage des personnes accompagnées.
  • depuis 2017 pour citer encore quelques thématiques et objets de travail :
  • l’empowerment, les capacités à agir des premières et premiers concerné.e.s
  • les médiatrices et médiateurs santé-pairs
  • la laïcité outil d’intervention sociale
  • l’éco-responsabilité de l’intervenant.e social.e
  • la digitalisation au service des pratiques
  • les discriminations, l’intersectionnalité et l’élaboration d’un droit antidiscriminatoire
  • une nouvelle forme de passage à l’acte de l’adolescence : la radicalisation un idéal total
  • l’exil et les parcours migratoires aujourd’hui ….

Eve CHAMBON Responsable pédagogique Pôle Formations, Référente Qualité 01/03/2021

Formations Proposées

DEES : Diplôme d’État d’Éducatrice Spécialisée, Éducateur Spécialisé

Diplôme d’État de Moniteur Éducateur – Monitrice Éducatrice

Technicien(ne) de l’Intervention Sociale et Familiale

BPJEPS Animateur Animation Sociale

Formation Médiateur Social Médiatrice Sociale accès aux droits et aux services

Diplôme d’État Accompagnant Éducatif et Social

CAP Accompagnant Éducatif Petite enfance

Surveillant·e de Nuit Qualifié·e & Maître·sse de Maison

Surveillant Visiteur ou Surveillante Visiteuse de Nuit

Les Classes Préparatoires

Préparation au concours D’ATSEM

VAE